Comment investir dans l’immobilier quand on est étudiant ?

Investissement immobilier étudiant

Vous voulez prendre votre avenir en main mais vous n’avez pas fini vos études ? Vous vous dites qu’investir dans l’immobilier peut être très intéressant pour vous créer un patrimoine et vous générer des revenus mais que la banque ne prête pas aux étudiants ? En tant qu’étudiant, vous n’avez aucun revenu pour la majorité d’entre vous mais il existe plusieurs alternatives assez peu connues. Dans cet article, découvrez comment investir dans l’immobilier en étant étudiant.

Crédit étudiant

Une superbe opportunité en tant qu’étudiant est le crédit étudiant. Vous n’allez pas vous en servir pour financer un passif, c’est-à-dire quelque chose qui ne vous rapporte pas comme les études. En effet, vous allez l’utiliser pour financer un bien immobilier.

Dans l’immobilier, vous savez déjà combien vous allez gagner avec votre bien si vous savez vous y prendre alors le risque est minime. Cependant, je ne recommande à personne de se lancer sans s’être former en amont. Prenez toutes vos précautions !
Si le loyer ne couvre pas la mensualité du crédit, vous pourrez vous mettre dans une mauvaise situation. Ce n’est pas top pour commencer dans la vie.

Le crédit étudiant est un super cadeau que les banques nous font ! Il présente de nombreux avantages :

  • Un taux avantageux : le taux est ridicule. On vous prête l’argent presque gratuitement. À vous de le faire fructifier et d’en tirer profit. Vous bénéficiez donc d’intérêts réduits tout comme l’assurance car vous êtes très jeune donc peu assujetti au risque.
  • Un report de 5 ans : Dans un crédit classique, vous pouvez reporter entre 6 à 24 mois le commencement de votre crédit en fonction des banques. Avec le crédit étudiant, vous pouvez commencer à le rembourser 5 ans après y avoir souscrit. Cela vous permet donc de vous faire une trésorerie confortable. Vous aurez ensuite 5 autres années pour rembourser votre crédit car il se fait seulement sur 10 ans.
  • Une facilité d’accès : Un crédit étudiant n’est jamais refusé. Il vous faudra simplement un garant mais on y reviendra un peu plus bas.
  • Remboursement anticipé sans indemnité : Si vous souhaitez faire un remboursement anticipé afin d’avoir une petite mensualité les 5 dernières années avec la trésorerie que vous vous serez créée, vous le pouvez et vous ne payerez pas de frais supplémentaires.
  • Déblocage des fonds très rapide : Si vous voulez avoir accès à vos fonds directement après avoir eu l’accord, vous le pouvez. Ils seront transférés sur votre compte en 3 jours maximum. C’est vraiment rapide contrairement à un crédit classique.

Comment obtenir un crédit étudiant ?

Un crédit étudiant s’obtient très facilement. Cependant, il y a plusieurs points à respecter afin de se voir accorder son obtention par la banque.

Je vais déjà répondre à une question que quelques personnes m’ont posée. Non, il n’est pas possible d’avoir accès au crédit étudiant si vous n’êtes pas étudiant. Si vous voulez vraiment en bénéficier mais que vous n’êtes plus à l’école, inscrivez-vous à la fac comme ça vous aurez votre carte étudiante. Je n’encourage pas ce genre de pratique car vous prenez inutilement la place de quelqu’un qui voulait vraiment faire ces études dans cette filière.

La banque va donc vous demander votre carte étudiante. Certaines fois elle vous demandera une déclaration de revenus de vos parents mais c’est assez rare.

Il faut ensuite avoir un garant, vos parents dans la majorité des cas. Ils vont simplement devoir recopier sur une feuille qu’ils s’engagent à payer en cas de non remboursement de votre part. L’État peut se porter garant mais à hauteur de 15.000€ ce qui est trop peu pour l’achat d’un bien immobilier alors c’est inintéressant pour notre objectif.

Il faut donc qu’ils aient une grande confiance en vous. Personnellement, j’ai investi dans les cryptomonnaies à hauteur de 20.000€ grâce à mon crédit étudiant. Ma mère m’a fait confiance puisque je gagnais déjà ma vie avec mes différents business. Elle savait donc que j’étais conscient de ce que je faisais. Il est très important d’exposer des chiffres à vos parents et de leurs expliquer en profondeur. Montrez leurs votre sérieux. Investir dans l’immobilier ne s’improvise pas.

Je n’ai pas investi dans l’immobilier avec un crédit étudiant puisque j’investis avec mes parents sous SCI. Je détaillerai cette possibilité plus loin.

Vous pouvez emprunter 1000€ à 60.000€ pour le maximum.

Je vous conseille d’emprunter le maximum. Vous ne pourrez pas réemprunter. C’est pour cela qu’il vaut mieux prendre plus et rendre à la banque que de manquer.

Lors du rendez-vous à la banque, votre conseiller va faire une estimation de vos besoins afin de définir le montant que vous allez emprunter. C’est donc à vous de gonfler la note :

  • Étude longue
  • Achat d’une voiture
  • Programme Erasmus (échanges internationaux)
  • Location d’un appartement

Que vous préférez emprunter trop que de manquer et que vous rendrez dans ce cas
Toutes ces raisons vont faire augmenter la note afin d’obtenir le montant max du crédit étudiant.

Quelle banque choisir ?

Investir dans l’immobilier avec un crédit étudiant est complètement légal sauf chez la Société Générale. Les autres banques le permettent.

Vous pouvez empruntez jusqu’à 60.000€ chez Lcl et 50.000€ au Crédit agricole.

Vous pouvez déjà commencer par allez voir votre banque actuelle.

Le plan que je recommande

Je vous recommande d’emprunter le maximum et d’investir dans un bien à fort rendement. Faites donc de la location courte durée pour générer beaucoup de cash. À la fin de vos 5 ans de report, faites un remboursement anticipé à hauteur de 60 à 70% afin d’avoir une mensualité réduite et donc un bon cash-flow pour les 5 années de remboursement.

Investir avec vos parents

Investir avec ses parents est possible et c’est ce que je fais.

Quelle structure pour investir avec ses parents ?

J’investis avec une SCI à l’IR. C’est-à-dire que l’imposition se fait sur l’impôt sur le revenu. Cela dépend de l’objectif que vous avez :

  • Faire du patrimoine : Il faut privilégier une SCI à l’impôt sur les sociétés car vous pourrez déduire énormément de charges. Cela vous permettra de réinvestir. Cependant, l’imposition est très lourde à la revente.
  • Se créer des revenus : Il faut utiliser une SCI à l’impôt sur les revenus. L’impôt est plus lourd mais la revente n’est pas taxée. Sur le court et moyen terme, c’est le meilleur statut. Le coté administratif est simplifié.

Comment j’ai convaincu mes parents

J’avais déjà des business qui me généraient pas mal d’argent à l’époque. J’avais donc une bonne crédibilité. J’avais fait un diaporama qui expliquait pourquoi c’était dans leurs intérêts d’investir dans l’immobilier. J’ai fait tomber pas mal de fausses croyances comme le fait qu’il faut avoir de l’argent pour investir dans l’immobilier, ce qui est complètement faux. Je me suis formé avec mon argent et je me suis occupé des visites, négociations, montage du dossier bancaire, recherche et mise en place des locataires. Mon objectif était vraiment d’acquérir un maximum d’expérience.

Faites les choses de manière professionnelle. Présentez-le une foi que vous connaissez votre projet. S’ils vous posent une question et que vous ne savez pas répondre, ce n’est pas top pour qu’ils vous fassent confiance.

Alors formez-vous ! Il y a pleins de livres sur le sujet, des vidéos youtube gratuites. Il y a pleins d’articles sur ce blog qui vous expliqueront tout ce dont vous avez besoin. Travaillez bien votre projet, c’est du sérieux !

Vous créez des revenus pour emprunter

Une autre possibilité est de vous créer des revenus dès maintenant. Pas besoin d’attendre la fin de vos études et d’investir avec votre salaire. Il va falloir vous créer des « business à cash ».

Votre premier revenu peut être un revenu d’alternance ou de formation en apprentissage. Il faudra tout de même une promesse d’embauche de votre patron pour que la banque vous finance.

Il y a le dropshipping qui permet de générer de l’argent rapidement sans grosse mise de départ à condition d’être persévérant. C’est un site e-commerce qui n’a pas de stock. C’est-à-dire que dès que vous avez une commande, c’est le fournisseur qui l’expédie chez le client directement. L’objectif est d’utiliser la publicité payante et d’être rentable. L’effet de levier est énorme car vous pouvez réinvestir vos gains et augmentez votre budget pub à chaque fois.

Vous pouvez vous lancer dans l’infoprenariat. C’est-à-dire que vous allez créer du contenu gratuitement puis vendre des formations. Vous allez vendre votre expertise dans un certain domaine comme je fais actuellement avec l’immobilier. Vous pouvez le faire dans le sport, l’alimentation, le développement personnel, la musique, des cours d’étudiants… Les domaines sont infinis. Ce point nécessite des connaissances dans un domaine qui vous passionne mais vous n’êtes pas obligé de vous positionner en tant qu’expert.

Vous pouvez vendre votre temps contre de l’argent en devenant freelance. Vous allez donc être payer à la mission. Vous pourrez écrire des articles de blogs, faire des transcriptions texte de vidéos, du design. Toutes les compétences et domaines sont monétisables. L’argent que vous allez générer peut vous permettre d’avoir du cash pour investir dans le dropshipping par exemple pour ensuite monter un plus gros business.

Les possibilités sont nombreuses. Cela dépend de votre situation et de votre motivation. Ne prenez pas de risques inutiles. Formez-vous dans l’immobilier afin de savoir investir, c’est très important. Ça serait dommage de commencer avec une mauvaise situation dans la vie. Cependant, tout ce que je vous ai expliqué est faisable avec de l’ambition et un peu de persuasion.

Fermer le menu